Véhicule neuf, quelles démarches ?

Les courroies qui se cassent ? Des pièces coûteuses qu’il faut renouveler ? Vous êtes obligé d’apporter très souvent votre voiture au garage ? C’est assurément le moment pour vous de changer de voiture. Si vous voulez en acheter une neuve, cet article vous présente toutes les démarches à faire pour concrétiser votre achat.

Connaître vos besoins

Pour faire une bonne affaire, identifiez en premier lieu le type et le modèle de véhicule qu’il vous faut. Vous pouvez opter pour une berline, qui est de coupe basse et peut contenir 4 à 5 personnes maximum. Si vous n’avez pas une grande famille, pourquoi pas un coupé ? Il a souvent entre 2 et 4 places. Notez que l’espace des deux places à l’arrière est restreint. Si vous recherchez une voiture pour vous déplacer avec vos enfants, vous pouvez choisir une familiale ou un SUV. Vous aurez tout l’espace dont vous avez besoin.

S’adresser au bon vendeur

Après avoir identifié le type et le modèle de véhicule que vous désirez, la question que vous devez vous poser maintenant est de savoir chez qui acheter la voiture. Vous avez le choix entre un mandataire et un concessionnaire. Les mandataires proposent généralement des prix assez bas, parce qu’ils ont la possibilité de négocier avec les constructeurs de véhicules. Néanmoins, ils refusent de faire des tests sur route.

Les concessionnaires pratiquent des prix plus élevés. L’avantage qui s’y trouve est que vous pouvez effectuer des essais sur route. Soyez sûr d’avoir fait le tour de la plupart des concessionnaires et mandataires situés dans votre région. Vous pourrez ainsi comparer les prix, les options et les garanties proposés. Pour plus de choix, vous pouvez chercher des constructeurs sur internet ou encore aller sur les sites officiels des revendeurs agréés.

Attendre la bonne période pour l’acheter

L’été, par exemple, est une période où les vendeurs de véhicules rivalisent en promotions et réductions. Pensez à acheter votre véhicule pendant cette période pour obtenir un prix relativement bas. La fin d’année aussi est un moment propice pour faire votre achat. Les négociations sont plus aisées, que ce soit chez les mandataires, que chez les concessionnaires.

Toutefois, si vous ne voulez pas attendre une période de promotion, optez pour les modèles en cours de remplacement sur le marché. Il y a une possibilité de réduction allant jusqu’à 25 %, lorsque vous attendez la sortie d’une nouvelle version du véhicule désiré.

Faire les démarches administratives

De nos jours, les mandataires et les concessionnaires peuvent faire immatriculer les véhicules neufs, à la seule condition que le Ministère de l’Intérieur leur fournisse un agrément. Dès que vous avez fini d’acheter votre véhicule, le professionnel vous doit les documents suivants :

  • un certificat de vente avec la signature du professionnel
  • un rapport du contrôle technique
  • un certificat de non-gage
  • et un certificat d’immatriculation encore appelé carte grise. Dans le cas où il n’est pas habilité à effectuer l’immatriculation de la voiture, il doit vous fournir une demande Cerfa 15776*01.

Étant donné que la sécurité routière prime sur tout, veillez à assurer votre véhicule. C’est une démarche obligatoire et nécessaire avant d’effectuer l’immatriculation de la voiture. L’assureur vous délivrera une attestation provisoire d’assurance valable 15 jours, en attendant que vous obteniez votre certificat d’immatriculation.