Quel délais ?

Conduire un véhicule en toute liberté à travers le pays requiert certaines formalités qu’il faudrait remplir auprès des administrations compétentes. L’une de ces formalités est l’obtention d’une carte grise. Vous avez entrepris les démarches pour l’obtenir ? Mais alors, dans quel délai pourrez-vous entrer en possession de votre carte grise ? On vous dit plus à cet effet dans cet article.

Le temps d’obtention allongé dans les départements

Pour établir ou renouveler sa carte grise, il est possible de s’adresser aux préfectures et suivre tout un processus qui s’avère souvent ennuyeux. Mais la nécessité de cette carte vaut bien le coup de l’attente. Tout conducteur possédant un nouveau véhicule dispose de 15 jours pour présenter une demande et 30 jours pour corriger son adresse. Cependant, l’attente dans les chefs-lieux de certains territoires semble parfois infinie pour un dépôt de dossier. Pourtant, l’attente ne garantit toujours pas une réception du dossier formé peut-être à cause d’une absence de pièce.

Certaines réformes avaient été mises en place par l’État et visaient à raccourcir les périodes d’attente. Ainsi, il fallait 30 minutes pour la période d’attente au niveau des offices dirigeants et au maximum 6 jours d’attente pour les requêtes par courrier. On remarque ensuite que ces réformes sont passées sous silence dans plusieurs départements du pays. Cette attente serait causée par l’accroissement crucial des automobiles, ce qui entraîne un excédent de travail dans les offices. Malgré tout, dans la plupart des cas, vous devriez recevoir votre carte grise au bout de 7 jours. Une semaine, c’est quand même beaucoup…

Le temps d’obtention abrégé grâce aux requêtes en ligne

Dans le but de mieux satisfaire les demandeurs de carte grise, une plateforme en ligne a été mise en place pour remplacer les offices dans les préfectures. Ces derniers ont officiellement cessé toutes activités depuis novembre 2017. Le système en ligne est devenu incontournable au fil du temps. Plusieurs sites sont ainsi délégués par l’État et se chargent du traitement des dossiers grâce aux formulaires qu’ils mettent à disposition des usagers. Dans un délai relativement court, il est alors possible d’entrer en possession d’un certificat d’immatriculation provisoire. Ceci après avoir rempli convenablement le formulaire présent sur les sites et payé les coûts entrant dans l’établissement de la carte grise.

Le certificat d’immatriculation provisoire vous accorde le droit de conduire votre voiture dans l’attente de recevoir votre carte grise. Votre demande est traitée en moyenne 72 heures après la réception du dossier par les sites délégués à cet effet. La carte est envoyée quelques jours plus tard via un courrier de l’imprimerie nationale. Il faut noter que le délai d’acquisition dépend du site sur lequel vous avez envoyé votre demande. S’il s’agit du site de l’ANTS, la période d’attente constituera toujours un problème. Par contre, sur les sites délégués par l’État, l’attente est moins longue vous permettant ainsi d’entrer en possession de votre carte très vite.

Au-delà de la période de validité du certificat d’immatriculation provisoire qui est de 30 jours, vous courrez le risque d’une verbalisation. Vous encourez ainsi entre 160 € et 750 € d’amende. L’avantage avec la demande en ligne, c’est que vous avez la possibilité de suivre l’évolution de votre demande. Vous avez alors l’assurance de recevoir votre carte grise dans les meilleurs délais et rouler en toute quiétude. Rendez-vous dès maintenant sur le site de votre choix et faites votre demande.